Article

Conseils nutritionnels pour les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Si vous êtes atteinte du syndrome des ovaires polykystiques, opter pour un régime alimentaire équilibré peut vous aider à prendre en charge certaines des complications du SOPK long terme. Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur les meilleurs choix nutritionnels que vous pouvez faire si vous êtes atteinte du SOPK.

Qu’est-ce que le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)?

Le SOPK est une affection qui touche les femmes, et qui est souvent dû à un déséquilibre des hormones sexuelles chez la femme. Cela peut entraîner les symptômes suivants :

  • Cycles menstruels irréguliers
  • Affections de la peau, comme l’acné
  • Pilosité excessive sur le visage et le corps
  • Kystes sur les ovaires
  • Troubles de la fertilité

Le SOPK touche 10 % des femmes. Son origine est encore inconnue. Elle pourrait avoir une composante génétique puisque les femmes atteintes du SOPK sont plus susceptibles d’avoir une mère ou une sœur atteinte de la même affection. Le diagnostic de SOPK est généralement établi chez les femmes dans la vingtaine ou la trentaine, voire lorsqu’elles sont adolescentes.

Le SOPK et le gain de poids

Si vous êtes atteinte du SOPK, cela signifie que votre organisme produit trop d’hormones androgènes. Les androgènes sont souvent qualifiés « d’hormones mâles », mais l’organisme de la femme en produit également en petites quantités. Si votre organisme produit une quantité excessive d’androgènes, vous pourriez prendre du poids, surtout dans la région abdominale. Ce type de gain de poids peut augmenter les risques suivants :

  • Hypercholestérolémie
  • Hypertension
  • Hyperglycémie
  • Taux de triglycérides élevé
  • Maladies cardiaques
  • Diabète

Conseils pour maintenir un poids santé en cas de SOPK

Il n’existe pas de régime particulier pour prévenir ou traiter le SOPK.Toutefois, le fait d’avoir une alimentation équilibrée et d’être active peut vous aider à gérer certaines des complications à long terme du SOPK. La bonne nouvelle, c’est qu’en perdant de 5 % à 10 % de votre poids, vous pourriez atténuer certains troubles de la santé liés au poids.

Si vous êtes atteinte du SOPK, le régime alimentaire idéal est celui qui peut vous aider à contrôler votre poids et à réduire les risques d’être atteinte de certaines maladies à long terme, comme le diabète et les maladies cardiaques. Ce régime devrait être faible en gras saturés et riche en fibres. Commencez par faire des choix santé, en suivant les recommandations du Guide alimentaire canadien.

Optez pour les bons gras :

La consommation excessive de gras saturés et de gras trans peut entraîner un gain de poids, une hypertension artérielle et une hypercholestérolémie. Limitez votre consommation d’aliments qui contiennent des gras saturés et des gras trans. Pour remplacer ces mauvais gras, optez pour de petites quantités de gras insaturés, bons pour la santé, qui se trouvent dans les huiles végétales comme l’huile de canola et l’huile d’olive, les avocats et les noix. Visez une consommation totale de 30 ml à 45 ml de bons gras par jour (2 à 3 c. à table). Pour en savoir plus sur les bons gras, cliquez ici.

Augmentez votre apport en fibres :

Consommer plus de fibres peut vous aider à contrôler votre glycémie et à diminuer votre taux de cholestérol. De plus, les fibres vous donnent une sensation de satiété, vous aurez donc tendance à manger moins. Elles peuvent vous aider à contrôler votre poids. Visez une consommation de 21 g à 25 g par jour. Voici des aliments riches en fibres à essayer :

  • Les fruits – surtout les baies, les poires, les oranges, les figues et les kiwis
  • Les légumes – surtout les pois, les épinards, la courge et le brocoli
  • Les grains entiers – comme l’avoine, le riz brun, le blé entier, le quinoa, l’orge et le sarrasin
  • Les légumineuses – comme les lentilles, les pois chiches, le soya et les haricots réniformes
  • Les céréales à base de son de blé, de psyllium ou de grains entiers d’avoine
  • Les noix et les graines – comme les amandes, les graines de lin, les graines de tournesol

Profitez des bienfaits des protéines :

Tout comme les fibres, les protéines aident aussi à vous sentir rassasié plus longtemps, vous mangerez donc moins. C’est un excellent moyen de vous aider à contrôler votre poids. Assurez-vous de consommer des protéines à chaque repas et collation. Au lieu de consommer toujours de la viande rouge, optez pour du poulet, de la dinde ou du poisson ou essayez des aliments végétariens comme les légumineuses, le soya, ou encore des noix ou des graines (un quart de tasse). Le lait et le yogourt à faible teneur en matières grasses constituent aussi de bonnes sources de protéines.

Aliments à consommer avec modération :

Certains aliments peuvent entraîner un gain de poids si vous les consommez souvent. Évitez les produits alimentaires très sucrés, très salés ainsi que la farine raffinée et les matières grasses, tels que :

  • Le riz blanc, le pain blanc ou les pâtes
  • Les produits de boulangerie et les pâtisseries
  • Les sodas réguliers
  • Les bonbons et le chocolat
  • Les grignotines

Faites de l’exercice :

Essayez de faire au moins 2 heures et demi d’exercice par semaine. Commencez par 10 minutes d’activité physique, puis entraînez-vous plus longtemps pour laisser votre organisme s’adapter. Si vous manquez d’idées d’activité physique, passez en revue les Directives canadiennes en matière d'activité physique. Même si vous ne perdez pas de poids, l’exercice peut vous aider à contrôler votre glycémie et votre taux de cholestérol ainsi qu’à diminuer vos risques d’être atteinte de maladies cardiaques et de diabète.

En conclusion :

Il n’existe pas de régime particulier pour prévenir ou traiter le SOPK. Toutefois, une alimentation équilibrée, combinée à une activité physique, peut vous aider à prendre en charge certaines des complications du SOPK à long terme. Un régime alimentaire riche en fibres et faible en gras saturés et en gras trans peut diminuer les risques de maladies du cœur et de diabète. Pour obtenir plus d’information sur le SOPK, veuillez composer le 1 877 510-5102.

Renseignements :

Dernière mise à jour – octobre 12, 2016

Mail Icon Phone Icon

Si vous avez des questions suite à la lecture de ce contenu ou si vous avez d'autres questions sur l'alimentation saine, cliquez pour envoyer un courriel à nos diététistes professionnelles ou appelez le 1-877-510-5102.