Article

Maintenir une bonne santé durant la ménopause et au-delà

  

Saviez-vous que bien se nourrir et faire de l’exercice peuvent contribuer à gérer la ménopause? Renseignez-vous sur la façon dont un style de vie sain peut vous aider à vous sentir à votre meilleur et réduire les risques de problèmes de santé liés au vieillissement. 

Qu’est-ce que la ménopause?

La ménopause commence entre 45 et 55 ans. Elle est l’étape qui marque la fin des cycles menstruels. Durant le processus naturel qu’est la ménopause, l’organisme produit moins d’hormones d’œstrogène et de progestérone. La diminution de ces hormones peut causer :

  • des bouffées de chaleur
  • des sueurs
  • de la fatigue
  • de la sécheresse vaginale
  • des troubles du sommeil
  • des sautes d’humeur
  • de l’irritabilité  

Réduire les risques de maladie en vieillissant

Le risque de problèmes de santé augmente après la ménopause. Une bonne alimentation peut contribuer à réduire le risque :

De prendre du poids : La prise de poids fait partie du processus de vieillissement normal. Elle n’est pas normalement associée à la ménopause. Réduire la taille des portions et pratiquer une activité physique d’au moins 30 à 60 minutes par jour peuvent limiter la prise de poids liée au vieillissement. Cliquez ici pour en savoir plus sur les stratégies de contrôle du poids.

De maladie cardiaque : Avant la ménopause, l’organisme de la femme produit l’hormone d’œstrogène qui aide à prévenir les maladies du cœur. Cette hormone contribue au maintien de taux de cholestérol sains. Les risques de maladies cardiovasculaires augmentent lorsque les niveaux d’œstrogène diminuent après la ménopause. Cliquez ici pour des conseils sur une alimentation saine et la diminution des risques de maladie cardiaque.

D’ostéoporose : Après la ménopause, les femmes sont plus à risque de souffrir d’ostéoporose (fragilisation des os). Il est important de maintenir un bon taux de calcium et de vitamine D. Cliquez sur les liens suivants pour en apprendre davantage sur les os en santé et les aliments riches en calcium.

De cancer du sein : Le risque de cancer du sein augmente avec l’âge, mais n’est pas nécessairement lié à la ménopause. Cliquez ici pour vous renseigner sur la façon de réduire votre risque de cancer.

En résumé, pour rester en santé après la ménopause, il faut bien manger et demeurer active.

Faire de bons choix alimentaires peut contribuer à réduire les risques de maladies chroniques. Voici quelques conseils :

  • Maintenir un poids sain en suivant le Guide alimentaire canadien et en pratiquant une activité physique d’au moins 30 à 60 minutes presque tous les jours.
  • Manger plus de légumes, de fruits et grains entiers.
  • Choisir de la viande maigre et des produits laitiers faibles en gras.
  • Manger plus de poisson et de légumineuses.
  • Choisir des gras non saturés tels que l’huile d’olive, l’huile de canola ou de la margarine sans gras trans.
  • Choisir des aliments contenant moins de gras saturés ou de gras trans (beurre, viande grasse, saindoux ou shortening).
  • Consommer des aliments riches en calcium et en vitamine D.
  • Boire beaucoup d’eau.

Thérapies

Certaines femmes ne ressentent pas le besoin de traiter les symptômes de la ménopause. D’autres peuvent décider de prendre des médicaments ou des suppléments. Discutez-en avec votre médecin pour trouver une solution adaptée à vos besoins. Voici quelques suggestions :

Hormonothérapie : Il s’agit d’un traitement qui rehausse le niveau d’hormones de l’organisme. L’hormonothérapie est moins utilisée depuis que des études ont démontré qu’elle augmente les risques de maladie cardiaque et de cancer du sein à long terme. Discutez-en avec votre médecin pour en savoir davantage.

Graines de lin et soya : Ces aliments sont riches en « phytoestrogènes » ou en œstrogène végétal, qui reproduit l’action de l’hormone d’œstrogène dans l’organisme. Il n’est pas clair, selon les travaux de recherche, dans quelle mesure le soya ou le lin consommé sous forme d’aliments ou de comprimé contribue à réduire les symptômes de la ménopause. Certaines études, par exemple, ont démontré que le soya peut être efficace pour soulager les bouffées de chaleur. D’autres études sont toutefois nécessaires avant de pouvoir faire quelque recommandation.

*Remarque : Les suppléments de soya (sous forme de comprimé ou en poudre) ne sont pas recommandés aux femmes qui ont déjà eu un cancer du sein. Elles peuvent toutefois consommer une ou deux portions par jour de produits de soya (tofu, burger de protéines végétales ou boisson au soja).

Pour plus de renseignements :

Nutri-eSCREEN™
Réservé aux hommes – restez en bonne santé à plus de 50 ans
Saine alimentation chez les personnes âgées

Dernière mise à jour – octobre 18, 2016

Mail Icon Phone Icon

Si vous avez des questions suite à la lecture de ce contenu ou si vous avez d'autres questions sur l'alimentation saine, cliquez pour envoyer un courriel à nos diététistes professionnelles ou appelez le 1-877-510-5102.