Article

Quand la nourriture et le poids corporel prennent toute la place : coup d’œil sur les troubles de l’alimentation




Est-ce qu’une personne de votre entourage ou vous-même pensez à la nourriture et à votre poids corporel d’une manière qui vous empêche de profiter de la vie? Des pensées et des comportements de ce genre peuvent amener des personnes à souffrir de troubles de l’alimentation. Renseignez-vous sur les différents troubles de l’alimentation et pour savoir où obtenir de l’aide.


Qu’est-ce qu’un trouble de l’alimentation?

On parle de trouble de l’alimentation lorsque des personnes sont obsédées par la nourriture, par l’alimentation et leur poids corporel. Cette obsession domine leurs actions et leurs pensées quotidiennes. Les personnes souffrant de troubles de l’alimentation essaient de maîtriser leur existence en adoptant des comportements alimentaires malsains. Souffrir d’un trouble de l’alimentation et suivre une diète n’est pas la même chose, même si s’astreindre fréquemment à une diète peut être le premier pas vers le développement d’un trouble de l’alimentation.

Les troubles de l'alimentation dont nous entendons généralement parler sont l'anorexie mentale, la boulimie et l’hyperphagie boulimique.

Anorexie mentale

Les personnes souffrant d’anorexie mentale ont des comportements malsains (par exemple, le jeûne extrême) afin de limiter leur apport de nourriture. Ce trouble débute généralement aux environs de la puberté. Les personnes aux prises avec l’anorexie mentale croient qu’en maîtrisant leur apport de nourriture elles pourront maîtriser les autres aspects de leur vie.

Les signes avertisseurs peuvent comprendre :

  • Une obsession de la minceur et une peur extrême de prendre du poids ou d’être obèse. Ce sentiment peut survenir même chez une personne très mince.
  • Une stricte supervision du poids corporel et de la nourriture ingérée. Une personne peut réduire grandement la quantité de nourriture qu’elle ingère et va souvent nier qu’elle a faim.
  • Une perte de poids importante sans raison valable, par exemple, à la suite d’une maladie.
  • Une apparition de symptômes tels que la perte de cheveux, la peau sèche, le teint blême, l’arrêt des menstruations, le jaunissement des paumes de la main ou de la plante des pieds.

Une personne souffrant d’anorexie mentale peut démontrer l’un ou l’autre de ces symptômes ou une combinaison de ceux-ci. Elle peut également présenter des symptômes de boulimie. L’anorexie mentale peut s'avérer être une maladie grave et mortelle. Il est important d'obtenir l’aide d'un professionnel de la santé.

Renseignements : Centre d'information national sur les troubles de l'alimentation (en anglais)

Boulimie

La boulimie est caractérisée par des périodes de frénésie de nourriture suivies de purges. Tout d’abord, la frénésie de nourriture survient lorsqu’une personne consomme une grande quantité de nourriture de manière incontrôlée sur une courte période. Ensuite, la personne boulimique va se purger afin d’éliminer ce qu’elle a mangé (par exemple, en se faisant vomir ou en prenant des laxatifs).

Les signes avertisseurs précoces peuvent comprendre :

  • Sentiment de perdre la maîtrise de soi au moment de l’ingestion d’aliments.
  • Adoption de comportements malsains afin d’expulser la nourriture du corps. Par exemple : vomissements provoqués, prise de laxatifs, prise de diurétiques ou de médicaments pour maigrir, exercice physique excessif, sauter des repas.
  • Obsession envers le poids corporel et les diètes amaigrissantes. Il peut y avoir d’importantes fluctuations du poids corporel.

D’autres signes avertisseurs comprennent :

  • Les vomissements fréquents peuvent causer une enflure des joues ou de la mâchoire, un épaississement et un durcissement de la peau au dos des mains et une décoloration des dents.       
  • La personne prend ses distances avec ses amis et sa famille parce que le trouble de l’alimentation domine son existence. Ce comportement survient souvent dans le cas d’autres troubles de l'alimentation également.

Hyperphagie boulimique

Les épisodes d’hyperphagie boulimique (ou alimentation compulsive) sont un phénomène courant chez des personnes qui ont une surcharge pondérale ou sont obèses. L’hyperphagie boulimique diffère de la boulimie parce que les personnes qui vivent de tels épisodes n’utilisent pas de méthodes purgatives (comme les vomissements provoqués ou la prise de laxatifs) pour expulser la nourriture de leur corps. Généralement, les personnes qui souffrent de ce trouble de l’alimentation mangent trop afin d’engourdir leurs émotions et se réconforter.

Les signes avertisseurs peuvent comprendre :

  • Une incapacité à se dominer par rapport à la nourriture et en manger de grandes quantités au cours d’un même repas.
  • Manger rapidement en cachette.
  • S’astreindre à une diète ou restreindre l’apport en nourriture au point où la personne mange de grandes quantités de nourriture parce qu’elle a trop faim.
  • Manger jusqu’à se sentir mal.
  • La personne ressent de la honte et de l’embarras envers ses comportements alimentaires.


Comment obtenir de l’aide pour les personnes souffrant de troubles de l’alimentation

Les personnes souffrant de troubles alimentaires se rétablissent, mais cela nécessite généralement l’aide d’un professionnel de la santé. Il est important de chercher de l’aide le plus rapidement possible puisque plus le trouble est vécu sur une longue période, plus le traitement est difficile. Les troubles de l'alimentation doivent être diagnostiqués par un médecin. Obtenir de l’aide peut comprendre quelques-uns ou la totalité des moyens suivants :

  • Consulter un thérapeute afin de découvrir les causes et trouver des solutions.
  • Consulter un diététiste pour établir des stratégies alimentaires et savoir comment conserver un poids santé.
  • Prendre des médicaments qui aident à avoir les idées claires et à se sentir mieux (par exemple, des antidépresseurs).

Selon la gravité des cas, certaines personnes peuvent devoir séjourner dans un centre de traitement ou être hospitalisées. Des services d’entraide et des groupes de soutien sont des ressources utiles pour les amis et les familles des personnes souffrant de troubles de l’alimentation.


Que puis-je faire?

Ce n’est pas toujours facile de savoir si quelqu’un souffre d’un trouble de l’alimentation. Les personnes aux prises avec ces troubles déploient de grands efforts pour les dissimuler. Si vous croyez connaître quelqu’un souffrant d’un trouble alimentaire, voici des moyens de lui venir en aide :

  • Soyez patient. La décision d’obtenir de l’aide doit venir de la personne elle-même et souvent cela prend du temps avant que la personne reconnaisse qu’elle en a besoin. Offrez-lui du soutien et encouragez-la. Se rétablir d’un trouble de l’alimentation peut être un long processus, avec ses hauts et ses bas, et nécessite de la patience et de la compréhension.
  • Offrez un soutien durant les démarches pour obtenir de l’aide et durant le traitement.
  • Ne jugez pas la personne. Soutenez les petits changements et comprenez que la personne qui vous est chère fait de son mieux alors qu’elle tente de recouvrer la santé.


En conclusion

Les troubles de l’alimentation peuvent causer des séquelles physiques et psychologiques, non seulement chez la personne atteinte, mais aussi chez ses proches. Chercher une aide professionnelle est très important et sauve parfois des vies. Même si les personnes souffrant de troubles de l’alimentation essaient de dissimuler leur problème, il y a des signes avertisseurs. Si vous êtes inquiet, parlez-en à vos amis et à vos proches. Cela peut prendre beaucoup de temps à une personne avant qu’elle accepte d’obtenir une aide professionnelle, mais vous pouvez améliorer la situation en la soutenant pendant qu’elle tente de recouvrer la santé.


Pour en apprendre davantage :

Le Centre d'information national sur les troubles de l'alimentation (en anglais)

Association canadienne pour la santé mentale

Hopewell Eating Disorders Support Centre (en anglais)


Beaucoup de services sont offerts en Ontario. Pour trouver de l’aide dans votre région :

Appelez Saine Alimentation Ontario au 1-877-510-510-2

Dernière mise à jour – octobre 12, 2016

Mail Icon Phone Icon

Si vous avez des questions suite à la lecture de ce contenu ou si vous avez d'autres questions sur l'alimentation saine, cliquez pour envoyer un courriel à nos diététistes professionnelles ou appelez le 1-877-510-5102.