Article

Ce qu’il faut savoir sur l’allergie au lait

Évitez-vous de consommer du lait ou des produits laitiers parce que vous pensez y être allergique ou d’avoir une intolérance au lactose? Apprenez à faire la différence entre ces deux conditions et quoi faire si vous êtes réellement allergique au lait.

Quelle est la différence entre l’allergie au lait et l’intolérance au lactose?

L’allergie au lait est une réaction aux protéines que contient le lait. Le système immunitaire de votre organisme réagit aux protéines du lait et déclenche divers symptômes.

L’intolérance au lactose décrit la réaction de votre organisme au sucre naturel du lait (appelé lactose). Il ne s’agit pas d’une allergie et votre système immunitaire n’entre pas en jeu. Si vous avez une intolérance au lactose, votre organisme n’a pas assez de lactase, l’enzyme nécessaire à la dégradation du lactose.

Votre médecin de famille peut vous aider à déterminer si vous êtes allergique au lait ou si vous avez plutôt une intolérance au lactose.

Quels sont les symptômes d’une allergie au lait?

Les symptômes de l’allergie au lait peuvent se déclarer immédiatement ou plusieurs heures après avoir bu du lait ou consommé un aliment qui contient du lait. Parmi les symptômes communs, il y a les suivants :

  • crampes à l’estomac, ballonnement (flatulence), diarrhée, vomissements, nausée
  • éruptions cutanées, urticaire, eczéma, rougeur et démangeaison de la peau
  • écoulement du nez, congestion nasale, toux, difficulté à respirer (respiration sifflante)
  • enflure au niveau des yeux, du visage, des lèvres, de la gorge et de la langue

Dans certains cas, l’allergie au lait peut provoquer un danger de mort.

L’intolérance au lactose cause aussi des crampes à l’estomac, le ballonnement, la diarrhée et des vomissements. Les éruptions cutanées, l’urticaire, la toux et l’enflure NE SONT PAS des symptômes de l’intolérance au lactose.

Mon enfant est allergique au lait. Est-ce qu’il perdra cette allergie avec l’âge?

Selon l’Association d’information sur les allergies et l'asthme, deux à trois pour cent des nouveaux nés sont allergiques au lait et leur allergie disparaîtra avant l’âge de trois ans.

Que dois-je rechercher sur l’emballage des aliments si je souffre d’une allergie au lait?

Des lignes directrices canadiennes plus strictes exigent que la présence de lait dans les produits soit clairement indiquée sur l’étiquette. La liste des ingrédients indiquera « contient du lait » si le produit contient cet ingrédient. Lire la liste des ingrédients sur l’emballage des aliments est l'autre moyen de vous assurer que vous ne consommez pas d’aliments qui contiennent du lait ou de sources cachées de lait.

ÉVITEZ de consommer un aliment si vous repérez ce qui suit dans la liste des ingrédients ou sur son emballage :

  • le mot « lait » fait partie de la liste des ingrédients
  • termes « peut contenir du lait » et « peut contenir des traces de lait » sur l’emballage

Les ingrédients suivants qui sont d’autres noms du lait et d’ingrédients du lait :

  • caséine, caséinate, caséine-présure
  • caillé de fromagerie
  • petit lait délactosé, délaité ou déminéralisé
  • caséine hydrolysée, protéines du lait hydrolysées
  • lactalebumine et phosphate de lactalbumine
  • lactate ou lactose
  • lactoferrine
  • lactoglobuline
  • Opta™, Simplesse® (substituts de matière grasse)
  • petit lait (aussi appelé lactosérum), concentré de protéines du petit lait

Sachez que les aliments suivants contiennent ou peuvent contenir du lait ou des protéines du lait :

  • cassonade
  • bonbons
  • colorant caramel, aromatisant au caramel
  • caséine dans la cire enrobant certains fruits et légumes
  • succédanés d’œuf
  • café aromatisé, colorant à café, colorant à café non laitier
  • glaçages, nougat
  • farine à haute teneur en protéines
  • viande : par ex. thon en boîte, charcuterie, hot dogs, pâtés, saucisses
  • pommes de terre : par ex. instantanées, pilées ou gratinées (à la dauphinoise), frites, croustilles
  • assaisonnements
  • par ex., barres aux fruits, barres tendres
  • soupes, mélanges à soupe
  • tofu

Pour une liste plus exhaustive de sources non alimentaires de lait et de sources de protéines du lait, consultez la fiche de renseignements sur l’Allergie au lait publiée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Comment faire pour m’assurer d’avoir suffisamment de calcium et de vitamine D sans consommer du lait?

Buvez du lait de soja fortifié. Une tasse contient autant de calcium et de vitamine D qu’une tasse de lait. Buvez au moins deux tasses de boisson de soja fortifiée chaque jour pour avoir un apport adéquat en vitamine D.

Vérifiez l'étiquette. Buvez du jus d’orange fortifié. Une tasse contient autant de calcium qu’une tasse de lait et certaines marques contiennent aussi de la vitamine D.

Consommez d’autres aliments qui contiennent du calcium, comme des amandes, du saumon en boîte (avec les arrêtes), des fèves et du bok choy. Consultez la fiche de renseignements sources alimentaires de calcium et la calculatrice de calcium.

Prenez un supplément de calcium. Renseignez-vous sur comment choisir le supplément de calcium qui vous convient.

Pour plus de renseignements :

Managing a Milk Allergy (en anglais seulement)

Allergies et intolérances alimentaires

Surveiller les allergènes dans les repas du midi des enfants à l'école
Allergies alimentaires Canada

Dernière mise à jour – novembre 16, 2017

Mail Icon Phone Icon

Si vous avez des questions suite à la lecture de ce contenu ou si vous avez d'autres questions sur l'alimentation saine, cliquez pour envoyer un courriel à nos diététistes professionnelles ou appelez le 1-877-510-5102.