Article

Cet été, jouez la carte de la sécurité

Manger en plein air l’été, quel plaisir! Ne laissez pas une intoxication alimentaire gâcher un si bon moment. Apprenez comment jouer la carte de la salubrité alimentaire lorsque vous faites un barbecue ou un pique-nique ou que vous êtes au camping ou au chalet.

Le saviez-vous? 

Selon les experts de la santé publique, il y a entre 11 et 13 millions de cas de maladies d’origine alimentaire au Canada chaque année. Les températures plus élevées en été et les difficultés associées à la préparation d’aliments à l’extérieur peuvent accroître le risque d’intoxication alimentaire.

Quatre mesures toutes simples pour assurer la salubrité des aliments

Les experts en salubrité alimentaire sont d’accord : ces quatre règles d’or, si elles sont suivies, peuvent aider à préserver la salubrité des aliments :

1. Nettoyez

Vous devez toujours vous laver les mains et nettoyer à fond les surfaces et ustensiles de cuisine avec de l’eau chaude et du savon avant et après la manipulation d’aliments, particulièrement la viande, la volaille et les fruits de mer crus ou les fruits et les légumes crus. Utilisez une faible solution d’eau de Javel (5 mL d’eau de Javel pour 750 mL d’eau) pour désinfecter les comptoirs, les planches à découper et les ustensiles. Lavez tout (y compris les fruits, les légumes et les herbes fraîches) à l’eau fraîche courante avant la consommation ou l’utilisation en cuisine.

Conseils sur la salubrité des aliments à l’extérieur :

  • N’oubliez pas d’apporter du savon et d’utiliser une source d’eau propre et salubre pour le nettoyage.
  • Lavez-vous les mains pendant 20 secondes au moins avant et après la manipulation d’aliments.
  • Lavez les fruits et les légumes au préalable et rangez-les dans des récipients propres avant de quitter la maison.
  • Lavez et désinfectez l’intérieur de votre glacière à la maison avant et après chaque utilisation.

2. Séparez les aliments

Les aliments crus comme la viande, la volaille et les fruits de mer ainsi que leur jus doivent être séparés des autres aliments crus comme les fruits et les légumes pendant leur entreposage et leur préparation afin d’empêcher la contamination croisée. Pour la viande crue, utilisez une planche à découper différente de celle que vous utiliserez pour les autres aliments que vous ne cuirez pas (les légumes, par exemple). Assurez-vous d’utiliser des assiettes et des ustensiles propres pour le service des aliments cuits et n’oubliez jamais de couvrir les aliments.

Conseils sur la salubrité des aliments à l’extérieur :

  • Emballez les aliments dans des sacs en plastique étanches ou dans des récipients hermétiques pour empêcher la contamination croisée dans votre glacière. Apportez-en quelques-uns en plus pour ranger les restes.
  • Emballez soigneusement la viande et la volaille crues et placez-les au fond de votre glacière pour empêcher le jus de s’égoutter sur les autres aliments.
  • Si vous avez l’intention de couper des aliments sur place, n’oubliez pas d’apporter des planches à découper et des couteaux différents pour la viande crue et pour les légumes; sinon, préparez vos aliments chez vous avant de partir.
  • Prenez suffisamment d’assiettes et de couverts pour en avoir de propres pour le service des aliments cuits.

3. Cuisez bien vos aliments

Cuisez bien les aliments afin de tuer les bactéries nocives. Ne prenez aucun risque – vérifiez quand la viande et la volaille sont prêtes à manger en utilisant un thermomètre alimentaire numérique. Consommez les aliments cuits tant qu’ils sont chauds et ne les laissez jamais dans la « zone de prolifération » où les bactéries peuvent se multiplier rapidement. La « zone de prolifération » correspond aux températures se situant entre 4 °C (40 °F) et 60 °C (140 °F).

Températures de cuisson sécuritaires

Boeuf haché

71 °C (160 °F)

Restes

74 °C (165 °F)

Volaille entière

85 °C (185 °F)

Conseils sur la salubrité des aliments à l’extérieur :

  • Rappelez-vous que la volaille et les viandes hachées devraient toujours être bien cuites (reportez-vous au tableau ci-dessus).
  • Utilisez un thermomètre alimentaire – ne vous fiez pas à la couleur de l’aliment pour savoir s’il a été suffisamment cuit.
  • Introduisez le thermomètre dans la partie la plus épaisse de l’aliment pour obtenir une lecture adéquate.
  • Nettoyez le thermomètre avant de le réutiliser si vous devez vérifier la température plus d’une fois.

4. Gardez les aliments au froid

Gardez les aliments froids au froid, à une température de 4 °C (40 °F) ou moins. Utilisez une glacière et des sacs réfrigérants ou des blocs de glace pour entreposer les denrées périssables (qu’on garde normalement au réfrigérateur) ou gardez-les au réfrigérateur si vous en avez un à votre disposition. Jetez toutes les denrées périssables dès que votre glace a fondu ou que vos sachets réfrigérants ne sont plus froids.

Conseils sur la salubrité des aliments à l’extérieur :

  • Autant que possible, réfrigérez ou congelez les aliments la veille de leur rangement dans votre glacière.
  • Gardez la glacière à l'endroit le plus frais de la voiture, à l'ombre et à l'abri des rayons directs du soleil.
  • Couvrez les restes et rangez-les dans la glacière ou au réfrigérateur dès que vous avez fini de manger.
  • Jetez les aliments qui sont restés plus de deux heures dans la « zone de prolifération ».

Un mot sur la salubrité de l’eau

Si vous planifiez une sortie de plein air, assurez-vous d’utiliser de l’eau salubre, potable et convenant pour la cuisson et le lavage. Souvenez-vous : l’eau des lacs et des rivières n’est pas nécessairement salubre même si elle semble propre. Pour écarter tout doute, utilisez de l’eau en bouteille, l’eau du robinet provenant d’une source propre et salubre. Sinon, purifiez l’eau sur place. Pour ce faire, enlevez d’abord les particules visibles dans l’eau en les laissant se déposer au fond du récipient ou en les passant dans un filtre à café, puis portez l’eau à ébullition et faites-la bouillir pendant une minute au moins. Si vous le souhaitez, vous pouvez également utiliser des comprimés ou des filtres pour purifier l’eau.

Pour en savoir plus :

La salubrité des fruits et des légumes

Salubrité des aliments : comprendre les maladies d’origine alimentaire

Dernière mise à jour – octobre 9, 2016

Mail Icon Phone Icon

Si vous avez des questions suite à la lecture de ce contenu ou si vous avez d'autres questions sur l'alimentation saine, cliquez pour envoyer un courriel à nos diététistes professionnelles ou appelez le 1-877-510-5102.