Article

La nutrition et la sclérose en plaques

 

Chaque personne atteinte de sclérose en plaques (SP) est un cas particulier. Certains malades sont obèses et d’autres sont trop maigres. D’autres peuvent avoir une carence en certaines vitamines ou en certains minéraux ou avoir de la difficulté à avaler.

Si vous êtes atteint de SP, travaillez avec votre médecin et un diététiste professionnel pour élaborer un plan de nutrition qui convient à vos besoins. Voici des choses dont vous devriez discuter avec votre équipe de professionnels de la santé.  

 

 


Qu’est-ce que la sclérose en plaques?

La SP est une maladie chronique qui touche le système nerveux central. Avec le temps, la SP bloque les influx nerveux qui contrôlent le bon fonctionnement de vos muscles et leur force.

L’expérience de la SP varie un peu d’une personne à l’autre. Il arrive que les personnes atteintes de SP se sentent bien un jour et aient des symptômes douloureux le suivant. Les symptômes diffèrent d’une personne à l’autre et peuvent comprendre de la douleur, de la faiblesse, une réduction de la mobilité et des problèmes de vision.

Bien que le traitement de la SP diffère d’une personne à l’autre, certaines modifications de votre style de vie peuvent vous aider à vous sentir mieux :

  • Prendre les médicaments prescrits par votre médecin.
  • Dormir suffisamment
  • Faire de l’activité physique
  • Choisir des aliments sains.


Est-ce qu’un régime particulier peut faire du bien aux personnes atteintes de SP?

Aucun traitement contre la SP ne fonctionne bien pour tout le monde car les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre. De nombreux types de régime particulier ont été suggérés pour la prise en charge de la SP. Cependant, aucun de ces régimes ne s’est révélé utile.

Les régimes spéciaux populaires pour les personnes atteintes de SP consistent habituellement à limiter la consommation de certains aliments ou éléments nutritifs comme le blé, les produits laitiers ou les graisses. Ces régimes peuvent être pauvres en vitamines ou en minéraux importants, ce qui peut être nocif si vous êtes déjà trop maigre ou ne consommez pas assez de certains éléments nutritifs.

Si vous êtes atteint de SP, en suivant les recommandations du Guide alimentaire canadien, vous pourrez obtenir tous les éléments nutritifs dont vous avez besoin Ne suivez pas un régime particulier sans en parler d’abord à un diététiste professionnel. Si vous voulez apporter des modifications à votre alimentation, un diététiste professionnel peut vous aider à élaborer un régime qui convient à vos besoins.


Quelles modifications recommande-t-on d’apporter à l’alimentation?

Si vous êtes atteint de SP, vous risquez davantage que les autres de manquer de certaines vitamines et de certains minéraux, y compris les suivants :

Calcium et vitamine D 

Certaines personnes atteintes de SP ont une faible minéralisation des os et leur risque de fracture ou d’ostéoporose est accru. Le fait de consommer suffisamment de calcium et de vitamine D peut vous aider à prévenir l’ostéoporose. Parmi les bonnes sources de calcium, mentionnons :

  • les produits laitiers (le lait, le yogourt et le fromage)
  • les boissons de soya enrichies
  • le tofu enrichi de calcium
  • le poisson en conserve avec les arêtes.

Parmi les bonnes sources de vitamine D, mentionnons le lait, les boissons de soya enrichies et le poisson gras comme le saumon, les sardines et le thon.

Vitamine B12 

Si vous avez un faible taux de vitamine B12, vous pouvez souffrir d’anémie et vous sentir fatigué. Parmi les aliments qui contiennent de la vitamine B12, mentionnons les produits laitiers, les boissons de soya enrichies, les œufs, la viande, le poisson et la volaille. 

Sélénium 

Les personnes atteintes de SP manquent souvent de cet oligoélément. Parmi les bonnes sources de sélénium, mentionnons les noix du Brésil, les fruits de mer et le poisson.

Zinc

Les personnes atteintes de SP souffrent souvent d’une déficience en zinc. Parmi les bonnes sources de zinc, mentionnons la viande, les fruits de mer, les grains entiers, les haricots secs et les lentilles.

En plus de manger les bons aliments, vous devrez peut-être prendre des suppléments de vitamines et de minéraux pour obtenir suffisamment de ces éléments nutritifs. Travaillez avec votre médecin pour déterminer de quelle quantité (de quelle dose) vous avez besoin. Rien ne prouve que le fait de prendre de très fortes doses de ces éléments nutritifs soit utile. Assurez-vous donc de suivre les conseils de votre médecin. 


Quelles modifications du style de vie sont recommandées?

Demeurez actif

Ceci peut être difficile car il se peut que vous vous fatiguiez facilement ou que vous déplacer vous cause une douleur, mais il importe d’essayer. Faire de l’exercice régulièrement (par exemple en faisant de la marche, de la natation ou des étirements) peut vous aider à tenir vos muscles en santé. L’activité physique peut aussi vous aider à contrôler votre poids et à réduire la fatigue. Choisissez une activité que vous aimez et que vous pouvez faire régulièrement. Si vous n’avez encore jamais fait d’activité physique, consultez d’abord votre médecin ou pourvoyeur de soins de santé afin d’établir un plan d’activités qui vous convienne.

Surveillez votre poids 

Certaines personnes atteintes de SP peuvent perdre du poids si elles manquent d’appétit ou si elles sont trop fatiguées pour cuisiner. Certaines personnes peuvent avoir du mal à avaler. Il importe d’alerter votre équipe de pourvoyeurs de soins de santé si vous remarquez que vous perdez du poids. 

Essayez la physiothérapie 

Une thérapeutique qui vous aiderait à conserver votre équilibre et à réduire la faiblesse musculaire pourrait vous faire du bien. Consultez un médecin pour obtenir une recommandation.


Devrais-je prendre des plantes médicinales?

Vous avez peut-être essayé différentes plantes médicinales comme le millepertuis commun, le ginseng, l’échinacée et la valériane pour atténuer ou prévenir les symptômes de SP. À l’heure actuelle, aucune plante médicinale n’est recommandée aux personnes atteintes de SP en raison des préoccupations relatives à leur innocuité. Certaines plantes médicinales peuvent compromettre l’action des médicaments que vous prenez. Si vous choisissez de prendre des plantes médicinales, assurez-vous d’en discuter avec votre médecin, votre diététiste professionnel ou votre pharmacien.


En résumé :

Comme l’expérience de la SP varie un peu d’une personne à l’autre, vous devez trouver une alimentation qui vous convienne. Aucun régime particulier ne s’est révélé capable de prévenir la SP ou d’influencer son évolution. Commencez à établir votre régime de soins en vous nourrissant bien et en étant physiquement actif. Un mode de vie sain vous fera du bien, non seulement sur le plan physique mais aussi sur le plan affectif.

Si vous avez d’autres questions au sujet de la SP et de la nutrition, un diététiste professionnel de Saine alimentation Ontario peut vous envoyer des informations plus détaillées. Appelez le 1-877-510-510-2 ou envoyez un courriel.

Pour de plus amples informations :

Suppléments de calcium, Saine Alimentation Ontario

Des os solides à tout âge!

 

Dernière mise à jour – juin 1, 2015

Mail Icon Phone Icon

Si vous avez des questions suite à la lecture de ce contenu ou si vous avez d'autres questions sur l'alimentation saine, cliquez pour envoyer un courriel à nos diététistes professionnelles ou appelez le 1-877-510-5102.