Article

Ce que vous devez savoir au sujet de la maladie diverticulaire

La maladie diverticulaire est une maladie du système digestif qui peut causer de la douleur et un malaise dans l’abdomen, de la diarrhée ou de la constipation, de la fièvre, des frissons et des crampes. Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur les causes de la maladie diverticulaire et la façon de prendre en charge vos symptômes.

Qu’est-ce que la maladie diverticulaire? 

La maladie diverticulaire est le nom commun de la diverticulose et de la diverticulite :

  • Si vous souffrez de diverticulose, vous avez de petites poches (diverticules) dans votre côlon (gros intestin). Ces poches se forment lorsqu’il existe un point faible dans la paroi de votre côlon.
  • Dans la diverticulite, ces petites poches sont enflammées ou infectées par des bactéries. 

Qu’est-ce qui cause la maladie diverticulaire?

La maladie diverticulaire peut être liée à une alimentation pauvre en fibres. Une alimentation pauvre en fibres peut causer de la constipation, ce qui rend les selles dures et difficiles à évacuer. Le fait de pousser fort lorsque l’on va à la selle peut aussi entraîner une pression dans le côlon. Ceci peut entraîner la formation dans le côlon de poches (diverticulose) qui peuvent devenir enflammées (diverticulite).

Quels sont les symptômes de la maladie diverticulaire? 

Si vous souffrez de diverticulose, il est probable que vous n’aurez aucun symptôme, sauf parfois des crampes, un ballonnement ou un saignement. Cependant, si vous souffrez de diverticulite, les symptômes peuvent comprendre la douleur, la sensibilité à la pression ou les crampes à l’abdomen, la diarrhée ou la constipation, la nausée et parfois les vomissements, la fièvre et les frissons.

Comment puis-je prévenir ou atténuer les symptômes de la maladie diverticulaire? 

Consommez suffisamment de fibres

Choisissez des grains entiers, des légumineuses (haricots, pois, lentilles), des noix, des graines et en particulier des légumes et des fruits. Les fibres contenues dans les légumes et les fruits peuvent contribuer à prévenir la diverticulose et atténuer les symptômes de diverticulite. Utilisez le tableau ci-dessous pour déterminer de quelle quantité de fibres vous avez besoin par jour. N’oubliez pas d’accroître lentement la quantité de fibres que vous mangez pour éviter les gaz et les ballonnements.

Âge Quantité de fibres recommandée par jour (grammes)
Hommes de 19 à 50 ans 38
Hommes de 50 ans ou plus 30
Femmes de 19 à 50 ans 25
Femmes de 50 ans ou plus 21

En prime! Apprenez à connaître la quantité de fibres contenue dans divers légumes, fruits, grains, légumineuses, noix et graines ici! Vous y trouverez également un exemple de menu. 

Buvez suffisamment d’eau

Buvez de 1,5 à 2 l (de 6 à 8 tasses) d’eau par jour, en particulier lorsque vous augmentez votre consommation de fibres. L’eau aide les fibres à faire leur travail. Elle contribue également à faire en sorte que vos selles demeurent molles. 

Demeurez actif

Devenir plus actif physiquement peut contribuer à réduire votre risque de maladie diverticulaire si vous combinez votre activité à une alimentation riche en fibres.  

Quels aliments devrais-je éviter? 

Vous n’avez pas besoin d’éviter des aliments comme les noix, les graines, le maïs, le maïs éclaté ou les tomates si vous souffrez de maladie diverticulaire. Ces aliments n’aggravent pas la maladie diverticulaire. Ils peuvent même vous aider à l’éviter parce qu’ils sont riches en fibres. 

Comment soigne-t-on la maladie diverticulaire? 

Si vous souffrez de diverticulite et que vos poches deviennent infectées, il se peut que vous deviez demeurer à l’hôpital pendant un certain temps et prendre des antibiotiques et/ou des médicaments contre la douleur. Vous pourriez avoir également besoin de suivre un régime liquide pendant que votre infection est soignée.

Devrais-je prendre un supplément de fibres? 

Si vous ne pouvez consommer suffisamment de fibres ou continuez à avoir des symptômes même après avoir adopté un régime alimentaire riche en fibres, envisagez d’y ajouter un supplément de fibres. Consultez votre fournisseur de soins de santé avant de commencer à prendre des suppléments.

Quand devrais-je consulter mon fournisseur de soins de santé?

Si vous souffrez d’une maladie diverticulaire et avez de la douleur, de la fièvre, de la diarrhée ou des vomissements, consultez votre fournisseur de soins de santé. Consultez votre fournisseur de soins de santé si vous croyez souffrir de maladie diverticulaire.

En résumé 

Consommer suffisamment de fibres, demeurer hydraté et être actif sont des moyens qui peuvent vous aider à prendre en charge ou à éviter la maladie diverticulaire. Si vous avez de la douleur ou d’autres symptômes qui vous préoccupent, consultez votre fournisseur de soins de santé.

Voici d’autres ressources qui pourraient vous intéresser

Ce que vous devez savoir sur les ulcères
La constipation chez les adultes

Dernière mise à jour – octobre 9, 2016

Mail Icon Phone Icon

Si vous avez des questions suite à la lecture de ce contenu ou si vous avez d'autres questions sur l'alimentation saine, cliquez pour envoyer un courriel à nos diététistes professionnelles ou appelez le 1-877-510-5102.