Article

L’alimentation et la prévention du cancer

L’alimentation et la prévention du cancer

Grâce à une bonne alimentation, vous pouvez parvenir à réduire votre risque de cancer du tiers! Les survivants du cancer peuvent également bénéficier d’une bonne alimentation. Voici des conseils à ce sujet :

  • Maintenez un poids santé tout au long de votre vie. Un poids santé pourrait constituer l’un des principaux moyens de vous protéger contre le cancer, ainsi que le diabète et les maladies cardiaques.
  • Pratiquez une activité physique modérée au moins 30 minutes par jour. Qu’est-ce qu’une activité physique modérée? Pensez à la marche rapide. Chaque jour, visez 60 minutes d’activité physique modérée ou 30 minutes d’activité physique vigoureuse.
  • Mangez bien. Suivez les recommandations du document Bien manger avec le Guide alimentaire canadien et de notre liste de vérification, qui dénombre 10 conseils.
  • Conseil aux mères : nourrissez votre nouveau né exclusivement en l’allaitant pendant six mois. Par conséquent, nous vous recommandons de nourrir uniquement votre nouveau-né au lait maternel. Pendant ses six premiers mois de vie, ne lui fournissez aucune autre source d’alimentation ni de désaltération. Ce geste peut contribuer à la prévention du cancer du sein chez la mère et de l’obésité chez l’enfant.

Renseignement utile

Cessez de fumer. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un conseil de nutrition, il est bon de nous rappeler que le tabagisme représente la première cause évitable de décès en Ontario. Pour entreprendre votre démarche d’abandon du tabac, communiquez avec le service de téléassistance pour fumeurs, en composant le 1 877 513-5333.

Mangez bien pour réduire votre risque de cancer – Liste des 10 meilleurs conseils

La présente liste de vérification se fonde sur les recommandations concernant l’alimentation et la nutrition formulées par le World Cancer Research Fund et par l’American Institute for Cancer Research, en novembre 2007. Des spécialistes du monde entier ont pris part à l’examen des données scientifiques sur l’alimentation et la prévention du cancer, avant de formuler leurs principales recommandations.

Engagez-vous à effectuer l’une des modifications proposées ci-dessous, au minimum, afin de réduire votre risque de cancer.

  • Chaque jour, consommez une grande variété de fruits et de légumes. Essayez les petits fruits (frais ou congelés), le brocoli, le chou, les agrumes, les tomates cuites et le pak-choï.
  • Intégrez les grains entiers (pâtes et pain de blé entier, orge, riz sauvage) et (ou) les légumineuses (pois, haricots, lentilles) à chaque repas.
  • Limitez votre consommation d’aliments raffinés ou amylacés (pain blanc, pâtes blanches, riz blanc, céréales transformées).
  • Consommez des aliments transformés en très faible quantité, ou mieux encore, abstenez-vous d’en manger (viandes à casse-croûte, dont le salami et le jambon, la saucisse, les hot-dogs, le bacon et la viande en conserve).
  • Mangez moins de 500 grammes de viande rouge cuite par semaine. Cette quantité équivaut à moins de sept portions de viande rouge, selon le Guide alimentaire canadien (1 portion = 75 g ou 2 ½ oz). Rappelez vous de consommer des viandes et des substituts faibles en gras, dont deux portions de poisson par semaine, ainsi que des légumineuses (haricots, pois, lentilles, pois chiches) en grande quantité.
  • Si vous ne buvez pas d’alcool, n’adoptez pas cette habitude. Dans le cas contraire, limitez votre consommation à deux verres par jour, si vous êtes un homme, et à un verre par jour, si vous êtes une femme (un verre = 5 oz de vin, 1.5 oz de spiritueux ou 12 oz de bière régulière). Si vous êtes enceinte, ne buvez pas d’alcool.
  • Limitez votre consommation de sel et d’aliments salés. Lisez les étiquettes afin de réduire votre apport en sel. Quand vous faites la cuisine, assaisonnez vos mets en y ajoutant de l’ail frais, du curcuma, des tomates cuites ou des agrumes. Vous relèverez grandement la saveur de vos plats.
  • Consommez des repas rapides avec modération, ou mieux encore, abstenez vous d’en manger.
  • Évitez les boissons sucrées (boissons gazeuses, boissons sucrées aux fruits, cocktails de fruits). Essayez plutôt le thé vert ou noir fraîchement préparé. Le thé peut contribuer à vous protéger contre le cancer et les maladies cardiaques.
  • Mangez des aliments à teneur élevée en calories et à faible teneur en nutriments avec modération (croustilles, bonbons, chocolat, gâteaux, biscuits, crème glacée, crème sûre, aliments frits).

Renseignement utile

Les suppléments de vitamines et de minéraux peuvent-ils prévenir le cancer?

En général, les suppléments nutritionnels ne sont pas recommandés en matière de prévention du cancer. À doses élevées, certains suppléments peuvent même se révéler nocifs.

Renseignements complémentaires

Société canadienne du cancer

Trois étapes essentielles à la réduction de votre risque de cancer, par Saine Alimentation Ontario

L'alcool et la nutrition, par Saine Alimentation Ontario

Le palmarès des 10 super-aliments, par Saine Alimentation Ontario

Des repas qui contiennent plus de fruits et de légumes, par Saine Alimentation Ontario

Vitamines et minéraux, santé mentale et bien-être, par Saine Alimentation Ontario

Dernière mise à jour – octobre 9, 2016

Mail Icon Phone Icon

Si vous avez des questions suite à la lecture de ce contenu ou si vous avez d'autres questions sur l'alimentation saine, cliquez pour envoyer un courriel à nos diététistes professionnelles ou appelez le 1-877-510-5102.